jeudi, 25 juillet 2024

Jonction parquet entre 2 pièces : Comment faire la jonction entre 2 parquets

Lorsque l’on fait des travaux à la maison, il ne faut rien laisser au hasard. Ainsi, quand on fait des rénovations dans des pièces adjacentes, il convient de penser à l’espace qui se situe juste entre elles deux, de manière à ce que la jonction soit réalisée de la manière la plus parfaite qui soit. Il peut arriver qu’il faille installer un marche, parce que le sol de l’une se retrouve un peu plus haut que celui de l’autre. Il y a aussi des pièces qui ne sont séparées que par un espace ouvert, mais dont les sols sont constitués de matières différentes. Là encore il faut imaginer un moyen esthétique pour relier les deux espaces.

De même comment faire la jonction entre 2 parquets pour une continuité optimale ? Il ne faut pas simplement faire du bricolage, même si l’on trouve de très bons conseils en la matière – pour cela il suffit de découvrir cet autre article – qui semblent satisfaisants. Ce qu’il faut, c’est une idée durable.

Jonction parquet entre 2 pièces : Comment faire la jonction entre 2 parquets

Jonction parquet entre 2 pièces : Comment faire la jonction entre 2 parquets

Lorsque le sol deux pièces adjacentes a été refait avec du parquet, il est intéressant de se poser la question de la meilleure façon de les faire se rejoindre. Si les deux parquets sont de la même couleur, cela peut être facile à faire. Mais quand ils ont des teintes qui ne sont pas les mêmes, ou bien que les morceaux de bois qui les composent ne sont pas découpés de la même façon, comment procéder ? Il faut non seulement de l’imagination, mais aussi un certain savoir-faire, pour ne pas gâcher les efforts qui ont été faits pour conférer une certaine esthétique aux pièces rénovées.

Une bande de ciment agrémentée de galets ou autre

En regardant sur internet, on peut trouver de bonnes idées. Ainsi certaines personnes ont choisi de couler du ciment, proprement bien sûr, pour que celui-ci soit bien circonscrit entre les deux parquets. Or à l’intérieur de ce ciment, les habitants ont fait le choix d’insérer de petits galets qu’ils ont récupérés dans leur jardin. Ainsi au lieu d’avoir une bande de ciment, qui est plutôt inesthétique, ils ont une jolie frise de galets entre leurs deux pièces. On peut imaginer aussi placer dans le ciment des morceaux de verre poli, ou encore de porcelaine…

Un carrelage bien choisi pour ses couleurs et ses décors

Une autre idée peut être très intéressante. Il s’agit d’utiliser du carrelage, que l’on va disposer entre les deux espaces parquetés. Cela demande une attention particulière. En effet il ne s’agit pas de choisir le premier parquet venu, cela serait dommage. Il vaut mieux essayer de trouver des carreaux dont le décor ou bien la couleur, dans le cas de carreaux uniformes, rappelle celle de l’un des deux parquets, voire des deux. On a donc affaire, dans ce cas-là, à une bande de carreaux qui met en valeur le parquet et qui, en plus, ne manque pas de cachet.

Dans la même catégorie