dimanche, 26 mai 2024

Isolation thermique mur en parpaing : solutions

Chaque année en France, des centaines de milliers de construction de logements neufs sont entreprises par des prestataires experts dans le BTP. Pour monter les murs maitres de ces biens, le parpaing est souvent utilisé en priorité, devant la brique. Que vous logiez dans une maison ayant ce type de mur, ou que vous soyez en pleine construction, vous vous demandez surement comment faire pour effectuer une isolation thermique de ces murs en parpaing ? Dans la suite de cet article, nous allons justement approfondir ce sujet, et vous partager des conseils.

Isolation thermique mur en parpaing : solutions

Dans le cas où vous souhaiteriez isoler vos murs en parpaing, sachez que plusieurs solutions s’offrent à vous. Tout d’abord, vous pourrez opter pour une isolation par l’intérieur, et d’une autre par l’extérieur. Plus concrètement, pour la première, il suffit d’intégrer une cloison complémentaire sur le mur, et de dérouler dans cet espace de la laine de verre isolante. En ce qui concerne la deuxième option, il faut plutôt privilégier une matière résistante à l’humidité, à l’instar de la laine de roche.

Si vous souhaitez en savoir plus sur ce thème, ou bénéficier d’une recommandation pour vos travaux, n’hésitez pas à vous rapprocher de spécialistes dans le domaine, ou de consulter du contenu en ligne traitant de ce sujet.Isolation thermique mur en parpaing : solutions

Pourquoi s’intéresser à l’isolation de ses murs ?

Les travaux de rénovation concernant l’isolation d’une maison ne cessent d’augmenter au fil des années. De la même manière, dans la construction neuve, le choix de matériaux adaptés à une meilleure isolation thermique est devenu une priorité.

Tous ces nouveaux comportements s’expliquent par le fait que le coût de l’énergie continue à grimper, et à peser sur le budget des foyers. En effet, les crises cumulées depuis 3 ans, et notamment la guerre en Ukraine qui a entrainé un embargo sur l’énergie russe, a automatiquement tendu ce marché. Ainsi, pour limiter les dépenses, les français n’ont pas d’autres solutions que celle nécessitant de réduire leur consommation. Si le chauffage a été baissé, et donc la température moyenne à l’intérieur des résidences, le simple fait de mieux isoler ses murs est également un gage d’économie d’énergie. Il faut donc faire le rapport entre le coût des travaux, et ceux des gains financiers en réduction de la consommation.

De plus, les pouvoirs publics français s’intéressent également à ce sujet, au nom de la préservation de l’environnement. Plus concrètement, une chasse au mauvais logement en termes d’isolation thermique a été lancée depuis plusieurs années par l’Etat. Il en a résulté différentes actions menées, comme celle consistant à financer des travaux de rénovation dans ce domaine. Surtout, il est devenu obligatoire pour les propriétaires de logements mal isolées de réaliser un audit énergétique, en plus du diagnostic de performance énergétique.

Enfin, l’impossibilité de vendre ou de louer des passoires thermiques est à l’ordre du jour, et ce pour contraindre les propriétaires à engager les travaux nécessaires. Cela protège l’environnement, mais aussi les locateurs précaires n’ayant d’autre choix.  

Dans la même catégorie